Accueil / Les formations et établissements associés

+ 70 FORMATIONS EN BTP ET USAGES DU NUMÉRIQUE







Trouve ta formation dans la filière du bâtiment et des travaux publics dans ta région  !

Cartographie des formations en Occitanie

Bac pro Aménagement et finition du bâtiment

Le titulaire de ce bac pro intervient sur des chantiers, dans le cadre de travaux neufs ou de rénovation de bâtiments, pour la mise en œuvre de différents ouvrages de partition intérieure des locaux (cloisons, plafonds), la pose de revêtements (murs, sols) et l'application de produits de finition à l'extérieur et à l'intérieur (plâtre, peinture…).

Ses fonctions portent sur la réalisation et la conduite des travaux. Il veille notamment à la continuité du chantier et au respect des délais. Sous la responsabilité du chef d'entreprise ou du conducteur de travaux, il mène son intervention en s'appuyant sur les études techniques réalisées par l'entreprise. Il a également pour mission d'encadrer et d'animer une équipe de quatre ou cinq personnes.

Après une solide expérience professionnelle acquise sur les chantiers, il peut évoluer rapidement vers la qualification de chef d'équipe.

Bac pro Interventions sur le patrimoine bâti - option charpente
Bac pro Interventions sur le patrimoine bâti - option charpente

Ce professionnel intervient sur le patrimoine architectural, sur des bâtiments anciens ou historiques d'avant 1945. Ses connaissances des techniques, des matériaux et des systèmes de construction traditionnels lui permettent d' identifier le bâti, d'apprécier l'architecture d'un édifice à rénover. Après avoir analysé l'état des structures, il recherche les causes des dégâts, des dégradations et propose un diagnostic pour restaurer et préserver une construction tout en tenant compte de l'édifice, du coût de l'opération.

Il collabore avec le chef d'entreprise. Sa formation en management peut l'amener aux fonctions de chef de chantier, d'adjoint conducteur de travaux.

L'option charpente forme à la mise en oeuvre de techniques traditionnelles de construction en charpente. Ce professionnel peut ainsi réaliser un ouvrage de consolidation pour une charpente, un plancher, un escalier en bois, un pan ou un mur de bois éventuellement sous-oeuvre. Il peut également remplacer ou déconstruire tout ou partie de ces éléments. Il peut par exemple tailler et assembler un escalier, réaliser un plancher ou lever une ossature.

Bac pro Interventions sur le patrimoine bâti - option maçonnerie
Bac pro Interventions sur le patrimoine bâti - option maçonnerie

Ce professionnel intervient sur le patrimoine architectural, sur des bâtiments anciens ou historiques d'avant 1945. Ses connaissances des techniques, des matériaux et des systèmes de construction traditionnels lui permettent d' identifier le bâti, d'apprécier l'architecture d'un édifice à rénover. Après avoir analysé l'état des structures, il recherche les causes des dégâts, des dégradations et propose un diagnostic pour restaurer et préserver une construction tout en tenant compte de l'édifice, du coût de l'opération.

Il collabore avec le chef d'entreprise. Sa formation en management peut l'amener aux fonctions de chef de chantier, d'adjoint conducteur de travaux.

L'option maçonnerie  forme un technicien apte à réaliser différents ouvrages de maçonnerie tels que des arcs, des voûtes, des coupoles ou encore des sols anciens, des planchers en utilisant des matériaux et des techniques de réalisation locales et traditionnelles : pierre de taille, briques (terre cuite, terre crue), pierres sèches, moellons, maçonneries mixtes. Il réalise des parements enduits, traite des parements de pierre et de brique. Il participe à la reprise en sous oeuvre ou aux fondations. Il peut aussi réaliser une ouverture ou modifier le bâti existant tout en intégrant de façon la plus compatible les éléments nécessaires ou réglementaires pour réaliser les drainages, les réseaux et canalisations pour répondre aux exigences et aux normes actuelles. Il n'existe pas de certification intermédiaire pour ce bac pro.

Bac pro Maintenance des matériels - option B matériels de construction etd e manutention

Sous le contrôle du chef d'atelier, le titulaire de ce bac pro organise les interventions sur les machines. Il peut s'agir d'entretien, de réparation ou d'adaptation. Il établit le diagnostic, estime le coût de l'intervention, prévoit les moyens matériels nécessaires, désigne le personnel d'exécution. Il planifie les opérations, du démontage aux essais de remise en service. Il contrôle le travail et fait respecter les règles de sécurité. En cas de besoin, il est capable d'effectuer lui-même les réparations.

Ses activités ne sont pas seulement techniques : il participe à la gestion des stocks et à la commande de pièces, et collabore avec les services administratifs (facturation, commandes, devis). Par ailleurs, il exerce un rôle de conseil auprès des utilisateurs en matière d'achat, de conditions d'emploi du matériel ou de modifications d'équipements. Apte à argumenter sur les avantages d'un produit ou d'un service, il participe également aux opérations commerciales.

Ce mécanicien doit suivre des matériels de plus en plus complexes en raison de l'évolution très rapide des technologies informatiques et électroniques. Il peut travailler chez un constructeur, un distributeur, un concessionnaire, un artisan rural, dans une entreprise de vente, de maintenance ou de location de matériels, ou dans une entreprise ou une collectivité utilisatrice de matériels.

Cette option forme des techniciens dont la mission consiste à entretenir et réparer les engins de chantier et de manutention : grues, bulldozers, chariots élévateurs. Le titulaire de ce bac pro travaille dans les entreprises du secteur des travaux publics : les concessionnaires, les entreprises de vente, de maintenance ou de location de matériels.

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du CAP Maintenance des matériels option matériels de travaux publics et de manutention (facultatif pour les apprentis).

Bac pro MELEC

Le titulaire du baccalauréat professionnel Métiers de l'électricité et de ses environnements connectés contribue à la performance énergétique des bâtiments et des installations. Il s'adapte à l'évolution des techniques, des technologies, des méthodes et des matériels. Il participe à l'analyse des risques professionnels, de mise en oeuvre. Il respecte et fait respecter les exigences de santé et de sécurité au travail. Il respecte et met en oeuvre les réglementations environnementales. Il propose des solutions techniques minimisant l'impact sur l'environnement. Il contribue à la mise en oeuvre de la démarche qualité de l'entreprise. Il appréhende la composante économique de ses travaux. Il communique (y compris en langue étrangère) avec son environnement professionnel (client, hiérarchie, équipe, autres intervenants ...). Il appréhende l'entreprise et son environnement. Il coordonne, après expérience, une activité en équipe.

Les activités professionnelles (préparation des opérations avant la réalisation, la mise en service, la maintenance) peuvent s'exercer dans les secteurs : des réseaux ; des infrastructures ; des quartiers, des zones d'activité ; des bâtiments (résidentiel, tertiaire et industriel) ; de l'industrie ; des systèmes énergétiques autonomes et embarqués.

Bac pro Menuiserie aluminium-verre

Le titulaire de ce bac pro intervient en atelier et sur chantier pour fabriquer et mettre en œuvre différents ensembles constituant des parties de l'enveloppe d'un bâtiment (fenêtres, portes, parties de façade ou de toiture…), des petits corps de bâtiment (vérandas, verrières, oriels…), des ouvrages de distribution et de protection (cloisons, clôtures, garde-corps…) ou de décoration et d'aménagement (cloisons, habillages en miroirs, salles de bains…). Ces interventions concernent des travaux neufs, de réhabilitation ou d'entretien.

Son activité consiste à :

  • préparer le processus de réalisation d'un ouvrage à partir d'un dossier architectural et des concepts, normes et contraintes de l'entreprise,
  • réaliser les ouvrages selon les techniques et procédés courants de fabrication,
  • organiser, animer et gérer le suivi de la réalisation effectuée par une petite équipe d'ouvriers et de compagnons.

Il peut exercer dans une entreprise spécialisée dans l'enveloppe du bâtiment, les façades, la menuiserie aluminium et PVC, la miroiterie.

Bac pro Ouvrages du bâtiment : métallurgie
Bac pro Ouvrages du bâtiment : métallurgie

Le titulaire de ce bac pro fabrique et met en oeuvre différents ensembles :

  • des structures de bâtiment (charpentes, ossatures),
  • des parties de l'enveloppe du bâtiment (fenêtres, portes, parties de façade ou de toiture),
  • des ouvrages de distribution et de protection (cloisons, passerelles, clôtures, garde-corps).

Il intervient en atelier et sur chantier, dans le cadre de travaux de construction neuve, de réhabilitation ou d'entretien. Il est chargé de préparer le processus de réalisation d'un ouvrage à partir d'un dossier architectural, en tenant compte des concepts, normes et contraintes de l'entreprise.

Il réalise les ouvrages selon les techniques et procédés courants de fabrication. Il peut animer une petite équipe d'ouvriers et de compagnons professionnels, organiser et gérer l'activité et suivre la réalisation du chantier.

Les diplômés s'insèrent dans les PME de métallerie, serrurerie, construction métallique, façades ou menuiseries métalliques.

Bac pro Technicien constructeur bois

Le titulaire de ce bac pro intervient en atelier et sur chantier pour fabriquer et mettre en œuvre des ouvrages de structure, d'ossature et de charpente en bois ou en matériaux dérivés du bois.

Son activité consiste à 

  • préparer le processus de réalisation d'un ouvrage à partir du dossier architectural, des concepts et des normes de la construction bois et des contraintes de l'entreprise. Il
  • réalise les ouvrages selon les techniques et procédés courants de préfabrication et de mise en œuvre de la charpente et de la construction bois. Il
  • organise, anime et gère le suivi de la réalisation d'un chantier de construction bois dans le cadre d'une équipe de plusieurs ouvriers et compagnons professionnels.

Le technicien constructeur exerce son activité dans les entreprises artisanales ou industrielles qui fabriquent et installent des ouvrages de structure, d'ossature et de charpente en bois et dérivés, dans les domaines du bâtiment, de l'habitat et de l'environnement.

Bac pro Technicien d'études du bâtiment - option assistant architecte

Cette formation est axée sur l'acquisition de connaissances techniques et économiques dans tous les domaines de la construction.

Le titulaire de l'option assistant en architecture intervient dans trois domaines sous contrôle de sa hiérarchie : les travaux d'architecture, les études techniques et/ou administratives ainsi que le suivi des travaux non complexes ne nécessitant pas d'engagements importants de la maîtrise d'ouvrages. Après avoir fait les relevés et la description d'ouvrages pour le projet d'études, il réalise les esquisses, les maquettes et les perspectives. Pour cela, il utilise les techniques et logiciels graphiques de CAO, DAO et traitement d'images. En études techniques et/ou administratives, il participe à la construction de dossiers, à la vérification de documents graphiques, à la quantification et à l'estimation partielle d'un projet.

Les assistants en architecture exercent principalement leur activité dans les entreprises d'architecture et de maîtrise d'œuvre en construction, rénovation et réhabilitation d'ouvrages du bâtiment, mais ils peuvent également travailler pour les collectivités territoriales, les grands groupes publics ou privés, les entreprises du paysage ou les architectes d'intérieur.

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEP Études du bâtiment (facultatif pour les apprentis).

Bac pro Technicien d'études du bâtiment - option études et économie

Cette formation est axée sur l'acquisition de connaissances techniques et économiques dans tous les domaines de la construction.

Le titulaire de l'option études et économie est un professionnel qualifié connaissant les matériaux, les techniques de construction et leurs coûts particuliers.

Il participe à l'élaboration d'un dossier d'étude de construction, exploite les notes de calcul, prépare les dessins d'exécution. Il planifie les opérations de chantier, met au point les méthodes et les procédés de fabrication. En tant que responsable du chantier, il prépare le travail, détermine les besoins en personnel et en matériel, décompose l'ouvrage en ouvrages élémentaires, décrit les travaux, répartit les tâches et suit le travail. En fin de chantier, il prend en charge la facturation. Il est formé à la gestion économique de base des travaux.

Il a un rôle de coordonnateur entre le bureau et le chantier, les documents et l'activité réelle.

Il travaille dans le cadre des programmes publics ou privés de construction neuve, de rénovation ou de réhabilitation. Les métiers accessibles sont métreur ou technicien d'études de prix en entreprise ou en cabinet d'économie de la construction ainsi que dessinateur DAO en cabinet de maîtrise d'œuvre ou en bureau d'études techniques. Dans les entreprises artisanales et services techniques de collectivité territoriale, il peut exercer comme technicien chargé du suivi des travaux.

Bac pro Technicien d'études du bâtiment - Organisation et réalisation gros oeuvre

Le titulaire de ce diplôme réalise, à partir de directives, sur des chantiers de construction neuve, de rénovation ou de réhabilitation, l'ensemble des travaux de gros œuvre dans les secteurs suivants :

  • construction de maisons individuelles,
  • de bâtiments divers, d'ouvrages d'art,
  • travaux de maçonnerie générale,
  • fabrication d'éléments en béton pour la construction.

Il peut travailler dans une entreprise artisanale, une PME ou une grande entreprise. Qu'il travaille seul ou en équipe, il est souvent autonome sur le chantier et responsable de la bonne exécution et du suivi des travaux qui lui sont confiés.

Son activité requiert une bonne connaissance des matériaux, des matériels, des règles techniques et de sécurité. Il doit pouvoir utiliser des matériaux et des matériels de technologie avancée, effectuer les relevés des différentes parties d'ouvrage et prendre en compte les normes qualitatives et environnementales en vigueur.

En fonction de son expérience, il pourra progressivement encadrer des ouvriers de qualification moindre, voire évoluer vers la direction d'équipe, l'encadrement de chantier, la création ou la reprise d'une entreprise artisanale.

Bac pro Technicien du froid et du conditionnement d'air
Bac pro Technicien du froid et du conditionnement d'air

Le titulaire de ce bac pro intervient dans les secteurs de la production du froid industriel et commercial, de la chaîne du froid pour la conservation alimentaire (chambres froides, meubles frigorifiques, centrale de production d'eau glacée) et du conditionnement d'air (centrale de traitement de l'air, climatiseurs, pompe à chaleur géothermie). Il est en mesure de planifier, préparer, d'assembler toutes les pièces des systèmes frigorifiques (fluidiques et électriques) avant leur mise en service. Les connaissances acquises au cours du bac pro lui permettent d'entretenir, inspecter, vérifier, réparer les systèmes installés. Les enseignements dispensés lui donnent les capacités de contrôler le travail en respectant les normes de protection de l'environnement, de qualité, de sécurité et d'efficacité énergétique.

Le diplômé exerce dans le secteur privé ou auprès de collectivités publiques : chez les constructeurs de biens d'équipements frigorifiques, dans les services de maintenance des entreprises industrielles, dans les entreprises de production de froid et de chaîne du froid pour la conservation alimentaire. Il intervient généralement seul chez le client. Il effectue donc son travail en complète autonomie.

Le diplômé pourra évoluer par la suite et se spécialiser dans les techniques de mise en œuvre des énergies renouvelables. Après une expérience significative du terrain, il pourra créer ou reprendre une entreprise de ce secteur d'activités

Bac pro Technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques

Le titulaire de ce bac pro est un technicien professionnel chargé de la réalisation d'équipements énergétiques et climatiques.

Son activité est centrée sur la réalisation d'installations et sur l'organisation de chantiers dans les domaines de la climatisation, de la ventilation, du thermique et du sanitaire.

Les connaissances acquises au cours du bac pro lui permettent de planifier une réalisation, d'implanter et de poser des équipements, de monter et de raccorder des installations fluidiques et électriques. Les enseignements suivis lui donnent les capacités pour installer des équipements sanitaires, de chauffage, de climatisation et de ventilation, réaliser les réglages et la mise en service des installations.

La réalisation d'installations comprend:

  • l'implantation des équipements,
  • le raccordement des matériels,
  • la mise en place et le branchement de dispositifs électriques,
  • la configuration de la régulation.

L'organisation de chantiers inclut la prise en compte d'un planning, la répartition des tâches, la réception de matériels, le suivi de travaux et la mise en service.

À l'issue du bac pro, le diplômé peut travailler dans une entreprise artisanale ou une PME du secteur de l'énergétique. En fonction de ses compétences, de l'expérience acquise et de la formation continue suivie, il peut évoluer vers une qualification de chef d'équipe. Il peut aussi reprendre ou créer une entreprise.

BAC Pro Technicien Etudes du Batiment Option Assistant d'Architecte

Cette formation est axée sur l'acquisition de connaissances techniques et économiques dans tous les domaines de la construction.

Le titulaire de l'option assistant en architecture intervient dans trois domaines sous contrôle de sa hiérarchie : les travaux d'architecture, les études techniques et/ou administratives ainsi que le suivi des travaux non complexes ne nécessitant pas d'engagements importants de la maîtrise d'ouvrages. Après avoir fait les relevés et la description d'ouvrages pour le projet d'études, il réalise les esquisses, les maquettes et les perspectives.

Pour cela, il utilise les techniques et logiciels graphiques de CAO, DAO et traitement d'images. En études techniques et/ou administratives, il participe à la construction de dossiers, à la vérification de documents graphiques, à la quantification et à l'estimation partielle d'un projet.

Les assistants en architecture exercent principalement leur activité dans les entreprises d'architecture et de maîtrise d'œuvre en construction, rénovation et réhabilitation d'ouvrages du bâtiment, mais ils peuvent également travailler pour les collectivités territoriales, les grands groupes publics ou privés, les entreprises du paysage ou les architectes d'intérieur.

Bac pro Technicien Géomètre Topographe
Bac pro Technicien Géomètre Topographe

Le titulaire de ce diplôme peut être recruté par un cabinet ou une entreprise de géomètre expert foncier, une société de topographie ou une entreprise du secteur de la construction. Il est amené à participer à l'ensemble des activités du géomètre, dans cinq domaines :

  • la topographie (établissement des plans descriptifs du terrain) ;
  • le foncier (fixation des limites des biens fonciers) ;
  • les techniques immobilières (établissement des différents documents permettant la mise en copropriété des immeubles) ;
  • l'urbanisme, le paysage et l'aménagement (missions d'ingénierie et de maîtrise d'œuvre des projets menés par les collectivités territoriales et les aménageurs privés) ;
  • les autres interventions (mise en place de systèmes d'information géographique par exemple).

Il peut travailler aussi bien en extérieur, sur le terrain, à l'aide d'un matériel de haute technicité, qu'en intérieur, avec des logiciels professionnels dédiés au calcul et au dessin assisté par ordinateur.

Bac pro Technicien menuisier-agenceur

Le titulaire de ce bac pro intervient en atelier et sur chantier pour fabriquer et mettre en oeuvre différents ouvrages de menuiserie extérieure et intérieure ainsi que des aménagements de pièces, bureaux, cuisines, salles de bains, magasins, salles d'exposition, lieux de réunion...

Son activité consiste à:

  • préparer le processus de réalisation d'un ouvrage à partir du dossier architectural, des concepts et normes de la menuiserie et de l'agencement et des contraintes de l'entreprise. 
  • réalise les ouvrages selon les techniques et procédés courants de fabrication et de mise en œuvre de la menuiserie et de l'agencement. 
  • encadre une équipe d'ouvriers et de compagnons professionnels et gère le suivi de la réalisation du chantier.

Les diplômés s'insèrent dans les PME qui fabriquent et installent des menuiseries pour l'habitat individuel et collectif.

Bac Pro TMSEC Technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques

Le titulaire de ce bac pro est un professionnel chargé de la maintenance préventive et corrective des installations énergétiques et climatiques de toutes tailles et de tous types.

Appelé à travailler dans des entreprises de différentes tailles, il peut exercer des missions de dépannage, de mise au point ou de mise en service. Il intervient sur des installations sanitaires, thermiques et de climatisation : appareils de climatisation (individuels ou collectifs), appareils sanitaires, chaudières, réseaux de chaleur, énergies renouvelables...

Les connaissances acquises au cours du bac pro lui permettent d'assurer la maintenance des installations (dépannage, réglage, mise au point, mise en service). Les enseignements suivis lui donnent les capacités de rédiger les comptes rendus d'intervention, d'assurer la conduite des installations et d'optimiser leur fonctionnement.

En secteur diffus, le diplômé se voit confier un ensemble de clients, chez qui il effectue des visites techniques à des fréquences contractuellement prévues. Il organise ses visites dans le cadre défini par son responsable. Il dispose des moyens nécessaires à son autonomie : véhicule, outils de communication, d'intervention...

En poste fixe, il intervient sur une installation d'une taille ou d'une importance justifiant la présence d'un personnel d'entretien et de conduite en permanence : réseau de chaleur, grand bâtiment tertiaire, centrale de production d'énergie d'un site industriel... Il travaille alors en équipe, sous l'autorité d'un responsable de site.

Le diplômé peut travailler dans des entreprises de nature et de taille différentes : entreprises ayant un service maintenance, dépannage ou SAV, entreprises spécialisées en exploitation et en maintenance, constructeurs d'équipements énergétiques et climatiques...

En fonction de ses compétences, de l'expérience acquise et de la formation continue suivie, le diplômé peut progresser vers la coordination d'une équipe, puis vers la fonction de responsable d'exploitation. Il peut également reprendre ou créer une entreprise.

Bac pro Travaux Publics

Le titulaire de ce diplôme est technicien sur un chantier. Il travaille au service de la production dans une entreprise de travaux publics : construction de routes, terrassements, canalisations, construction d'ouvrages d'art (ponts, barrages, tunnels).

Ses compétences s'étendent de l'organisation à l'encadrement et à la gestion. Il collabore au bon déroulement du chantier jusqu'à sa remise au client : préparation technique, définition des tâches, de leur temps de réalisation, de leur ordre d'exécution. Il contrôle l'approvisionnement et le bon emploi des matériaux et des matériels. Tout au long du chantier, il veille à respecter le calendrier d'exécution et les règles de sécurité.

 

BP Charpentier
BP Charpentier

Le titulaire de ce diplôme est un professionnel hautement qualifié. Il intervient dans la réalisation, la réhabilitation et la restauration de charpentes et de tous types de structures en bois. Il en assure le suivi et l'entretien.

Tout d'abord, il participe au diagnostic de l'existant et à l'étude de faisabilité du projet que ce soit sur du contemporain ou sur des ouvrages du patrimoine architectural. Ensuite, il partage son temps entre l'atelier et le chantier. En atelier, il prépare, organise et prend en charge la fabrication d'ouvrages tels que les escaliers, abris de jardin, revêtements de façade… ; sur chantier, il monte des charpentes, des étaiements…

Il peut travailler dans une entreprise artisanale, une PME ou une PMI du secteur. Après quelques années d'expérience, il évolue vers la qualification de maître ouvrier et assure la fonction de chef d'équipe. Il peut ensuite reprendre ou créer une entreprise.

BP Électricien (IEE)
BP Électricien (IEE)

Le titulaire a les compétences pour intervenir sur toute la durée du chantier : de la réalisation de la structure du gros oeuvre (gaine, réservations et inserts...) aux travaux de finition, de mise en services et essais avant réception. Il est formé pour intervenir tout au long de la durée de vie du bâtiment et des réseaux (maintenance, dépannage)) ; il saura respecter les exigences énergétiques et environnementales et travailler avec les autres corps de métiers.

Le titulaire du BP électricien(ne) met en oeuvre et intervient sur les installations électriques et sur les réseaux de communication des domaines de la production, du transport, de la distribution, de la transformation et de la maîtrise de l'énergie électrique. Les secteurs d'activité sont : les réseaux (énergie électrique, cuivre, fibre optique, sans fil), les infrastructures (urbaines, de surveillance, bornes de véhicules électriques...), des bâtiments des secteurs résidentiel, tertiaire et industriel.

BP Maçon

Le titulaire de ce diplôme réalise, à partir de directives, l'ensemble des travaux de maçonnerie sur des chantiers de construction neuve, de rénovation ou de réhabilitation. Il intervient dans les secteurs suivants : construction de maisons individuelles, de bâtiments divers, travaux de maçonnerie générale (et rénovation et réhabilitation), travail de la pierre.

Il peut travailler dans une entreprise artisanale, une PME ou une grande entreprise. Qu'il travaille seul ou en équipe, il est souvent autonome sur le chantier et responsable de la bonne exécution et du suivi des travaux qui lui sont confiés.

Il participe à l'installation du chantier, organise l'exécution de l'ouvrage, quantifie ses besoins, effectue les implantations et les tracés nécessaires. Il peut réaliser des ouvrages complexes en maçonnerie ou en béton, ou des ouvrages faisant appel à la préfabrication. Pour ce faire, il doit prendre en compte les contraintes liées à la protection de l'environnement, aux dispositions constructives en vigueur et aux procédures qualité de son entreprise.

Avec de l'expérience, il peut devenir maître ouvrier, voire évoluer vers la direction d'équipe ou l'encadrement de chantier.

BP Menuisier
BP Menuisier

Le titulaire de ce diplôme est un ouvrier hautement qualifié qui exerce son métier en atelier ou sur chantier, aussi bien en construction neuve qu'en réhabilitation ou en agencement. Il travaille le bois, ses dérivés et les matériaux associés (aluminium, produits verriers, matières plastiques…). Il réalise des ouvrages de menuiserie du bâtiment (escaliers, fermetures, cloisons, revêtements de sol, revêtements muraux…), d'agencement (magasins, salles de bains…), d'aménagement intérieur (mobilier, placards…) et de mobilier urbain (kiosques, aires de jeux…).

Après avoir fait l'état des lieux et analysé l'existant, le menuisier exécute les dessins (épures, plans…), définit le processus de fabrication, réalise l'ouvrage et, enfin, le met en place.

Il s'insère dans les petites ou moyennes entreprises qui fabriquent, installent des ouvrages de menuiserie et/ou des agencements intérieurs et extérieurs pour des maisons ou des bâtiments. Après quelques années d'expérience en atelier et sur chantier, il évolue vers la qualification de maître ouvrier et/ou assure la fonction de chef d'équipe. Il peut ensuite reprendre ou créer une entreprise.

BP Métiers du plâtre et de l'isolation
BP Métiers du plâtre et de l'isolation

Le titulaire de ce diplôme travaille principalement dans des entreprises artisanales en construction, rénovation, restauration et réhabilitation de bâtiments.

Il met en œuvre des produits dits « humides » (briques, carreaux de plâtre, plâtres) ou des produits « secs » (plaques, matériaux composites ayant une fonction acoustique, thermique ou de sécurité incendie). Il intervient, seul ou en équipe, dans l'aménagement intérieur des bâtiments (réalisation de doublages, cloisons, plafonds, sols).

Son travail va de la préparation du chantier à la réception des travaux en passant par le contrôle. Il peut aussi animer une équipe de quelques personnes et former les plus jeunes.

BP Monteur en installations du génie climatique
BP Monteur en installations du génie climatique

Le monteur en installations de génie climatique et sanitaire travaille sur chantier pour la mise en place, l'entretien et le dépannage d'installations.

Dans un premier temps, il prépare le chantier en allant sur le site, en consultant les plans et schémas d'installation, en effectuant des relevés et en traçant des schémas de détail du travail à exécuter. Il choisit une méthode de travail puis réalise l'installation en tenant compte des règles de sécurité : implantation des matériels, pose et assemblage des différentes parties (générateurs, émetteurs, tableau électrique). Il vérifie la conformité de l'installation et la teste avant de la mettre en service.

BTS Aménagement
BTS Aménagement

Le titulaire de ce diplôme peut s'insérer dans une entreprise de construction et de rénovation de toute taille relevant du second œuvre du bâtiment : peinture, plâtrerie, vitrerie, revêtements muraux et de sol, aménagement intérieur.

Il peut y assurer l'assistance du chef d'entreprise, la conduite et l'encadrement de travaux. Parmi ses attributions figurent l'élaboration de dossiers techniques et économiques, la préparation, la conduite et la gestion de chantiers. Il peut également exercer des fonctions commerciales. Il travaille en relation constante avec les personnels de l'entreprise, les clients et les autres corps d'état.

Après avoir acquis une solide expérience, il pourra reprendre ou créer une entreprise.

BTS Bâtiment

Le titulaire de ce diplôme est conducteur de chantier. À ce titre, il assure l'interface entre le chantier, les fournisseurs et la hiérarchie de l'entreprise. Il trouve sa place dans les entreprises de construction neuve ou de réhabilitation. Ses activités se répartissent entre les études techniques et de prix, la préparation, la conduite et la gestion de chantier à travers des tâches administratives, techniques, économiques et de communication.

En bureau d'études, il participe à l'élaboration du dossier technique destiné à être transmis aux entreprises. Pour ce faire, il doit connaître les différents corps d'état (gros œuvre et second œuvre) et les travaux qu'ils peuvent prendre en charge. Il doit aussi savoir se situer entre les intervenants de la construction, tels que le maître d'œuvre et le maître d'ouvrage.

Sur le chantier, il prépare les travaux en choisissant les modes opératoires les plus efficaces et les plus économiques, tout en restant attentif à la qualité. Il est responsable d'une équipe. Il ouvre le chantier, coordonne les interventions des différents corps d'état, vérifie le budget, contrôle l'avancement des travaux, ferme le chantier. Enfin, il veille au respect de la réglementation.

BTS Constructions Métalliques
BTS Constructions Métalliques

Le titulaire de ce BTS participe à la réalisation par assemblage d'ouvrages métalliques divers : ponts, pylônes, voies ferrées, écluses, vannes de barrage, appontements dans les ports, silos... Il travaille en bureau d'études, à l'atelier et sur le chantier au moment du montage.

Après l'élaboration du projet, il rassemble tous les éléments nécessaires aux devis estimatifs des réalisations prévues. Sur le plan technique, il procède à l'analyse du cahier des charges avant d'établir une note de calcul (relative aux structures, aux assemblages.), d'exécuter des dessins en DAO et d'établir les plans de montage.

À l'atelier, il assure l'organisation du travail, veille au respect du planning de fabrication, rationalise la production (manutentions, outillage...). Sur le chantier, il établit, en accord avec le bureau d'études, les projets de montage. Il organise les travaux, répertorie les matériels et les engins nécessaires, prend note des difficultés et propose des solutions.

La gestion numérique du projet via le BIM  (Building Information Modeling) fait partie du programme du BTS (processus BIM, maquette numérique).

BTS Électrotechnique
BTS Électrotechnique

Le BTS électrotechnique forme des spécialistes de l'étude, de la mise en oeuvre, de l'utilisation et de la maintenance des équipements électriques. Ces équipements, de plus en plus sophistiqués en raison de l'évolution des technologies de l'informatique et de l'électronique, peuvent faire intervenir des procédés d'hydraulique, de pneumatique, d'optique...

Le technicien supérieur peut exercer son activité dans différents secteurs tels que les équipements et le contrôle industriels, la production et la transformation de l'énergie, les automatismes et la gestion technique du bâtiment... C'est en maintenance et en conseil technique que les emplois se développent le plus rapidement

BTS Enveloppe du bâtiment : façade étanchéité

Le titulaire de ce BTS peut être employé dans une entreprise de construction ou de rénovation, en bureau d'études ou d'ingénierie, dans un cabinet d'assurances mais aussi chez un fabricant ou un marchand de matériaux, d'équipements et de matériels.

Il est chargé de l'étude et de la réalisation des finitions extérieures du bâtiment, du revêtement des façades et des toitures. Il sait détecter les contraintes de l'environnement lors de l'utilisation du bâtiment sur le plan thermique, acoustique et de l'éclairage. Il élabore des études techniques, organise et contrôle les travaux. Il établit les coûts prévisionnels et les devis en suivant la trésorerie du chantier.

Il peut aussi exercer des fonctions commerciales. Il développe alors son réseau, conseille le client, intervient dans la gestion comptable et financière. Il intervient dans des entreprises artisanales ou dans des grands groupes industriel ou de construction ; il peut créer sa propre entreprise.

BTS Études et Économie de la Construction
BTS Études et Économie de la Construction

Ce technicien supérieur peut travailler dans un cabinet d'architecte ou d'économiste de la construction, un bureau d'ingénierie, un cabinet d'assurances ou une administration. Il peut également exercer son activité à titre libéral.

Il intervient à tous les stades du projet de construction. Il réalise les premières études sur la base des moyens à mettre en œuvre et détermine si le projet est financièrement réalisable. Dans l'affirmative, le programme se précise. Le technicien peut alors déterminer, en tenant compte de tous les éléments qui ont été précisés (contraintes, adaptations nécessaires au site, techniques de construction choisies…), l'enveloppe financière qui devra être affectée aux travaux. En parallèle, il mène plusieurs actions : description technique des ouvrages, établissement de l'offre de prix de l'entreprise de bâtiment ou de travaux publics.

En cours de travaux, il aide au maintien de l'engagement initial en assurant un contrôle financier de la réalisation ; il dresse des états de situation, procède à des révisions de prix et à l'analyse des résultats du chantier.

BTS Fluide Environnement Domotique - option A génie climatique et fluidique
BTS Fluide Environnement Domotique - option A génie climatique et fluidique

Le titulaire du BTS Fluides Énergies Domotique peut être un technicien de bureau d'études, de mise en service et un futur chargé d'affaires.

Il possède des connaissances techniques et économiques couvrant le déroulement d'une affaire, de la conception à la mise en service. Il participe à l'étude technique, au chiffrage, à la réalisation et à l'exploitation d'un système. Il s'adapte aux technologies et réglementations qui évoluent rapidement dans le domaine des fluides, de l'efficacité énergétique, de la récupération d'énergie, de la gestion technique.

Le champ d'activité du diplômé de l'option efficacité énergétique du bâtiment (EEA) est essentiellement centré sur les installations CVC (chauffage, ventilation, climatisation) et sanitaire dans le bâtiment. Parallèlement au suivi technique d'une opération, il participe à sa gestion. Il est aussi capable de s'adapter aux évolutions technologiques, réglementaires et normatives dans les domaines de l'efficacité énergétique, des énergies renouvelables, de la récupération d'énergie, de la réhabilitation des bâtiments anciens, de la gestion technique, des réglementations environnementales présentes et à venir.

Le diplômé du BTS FED exerce dans divers secteurs : bureaux d'études techniques (BET), entreprises d'installation et/ou de maintenance, fournisseurs et/ou fabricants d'équipements, collectivités territoriales, sociétés productrices d'énergie.

BTS Fluides, énergies, domotique - option B froid et conditionnement d'air
BTS Fluides, énergies, domotique - option B froid et conditionnement d'air

Le titulaire du BTS Fluides Énergies Domotique peut être un technicien de bureau d'études, de mise en service et un futur chargé d'affaires.

Il possède des connaissances techniques et économiques couvrant le déroulement d'une affaire, de la conception à la mise en service. Il participe à l'étude technique, au chiffrage, à la réalisation et à l'exploitation d'un système. Il s'adapte aux technologies et réglementations qui évoluent rapidement dans le domaine des fluides, de l'efficacité énergétique, de la récupération d'énergie, de la gestion technique.

Le champ d'activité du diplômé de l'option froid et conditionnement d'air (FCA) est essentiellement centré sur la chaîne du froid et le traitement de l'air. Les connaissances acquises au cours du BTS lui permettent de maintenir un produit périssable à une température appropriée de la production à la consommation. Les enseignements dispensés lui donnent les capacités pour concevoir des schémas de principe, représenter et dimensionner des installations en utilisant des outils informatiques, chiffrer, planifier, contrôler des travaux, mettre en service et optimiser des installations.

Puisqu'il évolue dans un secteur où le développement durable est un souci constant, le titulaire de ce BTS participe à la mise en œuvre de solutions techniques qui prennent en compte l'environnement et l'importance des économies d'énergie. Il est aussi amené à conseiller des clients très divers, des commerçants de l'alimentaire, des restaurateurs, des collectivités, mais aussi des industriels, des services hospitaliers, des professions libérales.

Son activité s'exerce dans les domaines suivants : bureaux d'études techniques (BET) et entreprises, entreprises d'installation et/ou de maintenance, fournisseurs et/ou fabricants d'équipements, collectivités territoriales, sociétés productrices d'énergie.

BTS Fluides, énergies, domotique - option C domotique et bâtiments communicants
BTS Fluides, énergies, domotique - option C domotique et bâtiments communicants

Le titulaire du BTS Fluides Énergies Domotique peut être un technicien de bureau d'études, de mise en service et un futur chargé d'affaires.

Il possède des connaissances techniques et économiques couvrant le déroulement d'une affaire, de la conception à la mise en service. Il participe à l'étude technique, au chiffrage, à la réalisation et à l'exploitation d'un système. Il s'adapte aux technologies et réglementations qui évoluent rapidement dans le domaine des fluides, de l'efficacité énergétique, de la récupération d'énergie, de la gestion technique.

Le champ d'activité du diplômé de l'option efficacité énergétique du bâtiment (EEA) est essentiellement centré sur les installations CVC (chauffage, ventilation, climatisation) et sanitaire dans le bâtiment. Parallèlement au suivi technique d'une opération, il participe à sa gestion. Il est aussi capable de s'adapter aux évolutions technologiques, réglementaires et normatives dans les domaines de l'efficacité énergétique, des énergies renouvelables, de la récupération d'énergie, de la réhabilitation des bâtiments anciens, de la gestion technique, des réglementations environnementales présentes et à venir.

Le diplômé du BTS FED exerce dans divers secteurs : bureaux d'études techniques (BET), entreprises d'installation et/ou de maintenance, fournisseurs et/ou fabricants d'équipements, collectivités territoriales, sociétés productrices d'énergie.

BTS Maintenance de Matériels de construction et de manutention

Le titulaire de ce BTS sera capable d'effectuer un diagnostic complet, de conduire une intervention, d'assurer la relation avec un client ou partenaire commercial, de participer à l'organisation des activités du service.

Ces activités mobiliseront les compétences suivantes acquises par le titulaire : des compétences techniques en maintenance, des compétences en organisation et en gestion de son activité, des compétences en informatique et en communication.

Le titualaire pourra s'insérer dans des entreprises de taille variable : concessions et entreprises de distribution et de maintenance des matériels, constructeurs de matériels, entreprises de location de matériels, entreprises de services (intervenants spécialisés, sociétés de contrôle...), services d'entretien des entreprises et des collectivités territoriales utilisatrices de ces matériels.

Selon la taille de l'entreprise, le titulaire du BTS maintenance des matériels de construction et de manutention exercera tout ou partie de ses activités dans un atelier de maintenance ou sur site. Il ou elle pourra être : technicien(ne) itinérant(e) d'atelier, technicien(ne) diagnostic et maintenance, conseiller(ère) technique, chef(fe) d'équipe, conseiller(ère) "hot line" technique, inspecteur(trice) des pièces.

BTS Métiers du Géomètre Topographe et de la modélisation numérique

En aménagement de l'environnement et en urbanisme, le géomètre est celui qui possède une vision globale de l'occupation technique et juridique du sol.

Le titulaire du BTS mesure la terre, au sens strict du terme. Il calcule, délimite, représente et estime le terrain du futur ouvrage. Sur place, à l'aide d'instruments, il relève les niveaux d'altitude du sol et en décrit les caractéristiques ; il peut aussi détecter les réseaux divers. Il créent ensuite des plan numériques et des maquettes 3D grâce au traitement informatique des données ; il connait la modélisation numérique du bâtiment (BIM).

Le diplômé possède des connaissances en topographie, en droit foncier. Sa formation économique lui permet d'aider l'expert à formuler des avis sur les problèmes fonciers ou d'aménagement. Il est à même d'assurer la gestion d'une équipe ou d'un chantier de topographie.

BTS Systèmes Constructifs bois et habitat
BTS Systèmes Constructifs bois et habitat

Le titulaire de ce diplôme intervient de la conception technique à la réception des ouvrages de la construction bois. Chaque projet qu'il soit de construction, de rénovation ou d'extension, le met en relation avec tous les partenaires de l'entreprise (client, fournisseurs, personnel). Son rôle consiste à apporter une réponse technique et économique à une affaire (métré, devis, solutions constructives…). Il élabore le dossier de production avec les notes de calcul. Responsable de chantier, il organise et assure la pose de tous les éléments du bâtiment majoritairement en bois : charpente, couverture, poutres, murs, menuiseries, parquets, portes, fenêtres, agencements extérieurs. Il utilise l'outil informatique (CAO, simulations des comportements et calculs, CFAO, logiciels de calcul de devis, de gestion de chantier…).

Ce professionnel s'insère dans une entreprise artisanale, une TPE, une PME (charpente, enveloppe et vêtures des maisons et bâtiments). Il exerce ses activités en bureau d'études, sur chantier. Il évolue vers des fonctions de conducteur de travaux, de chargé d'affaires, de responsable de projets, responsable de bureau d'études de prix, responsable de fabrication en atelier, responsable de bureau d'études techniques, voire d'adjoint au chef d'entreprise.

 

BTS Travaux Publics
BTS Travaux Publics

Le titulaire de ce BTS assure l'interface entre le chantier, les clients, les fournisseurs et la hiérarchie de l'entreprise. Il est capable de remplir les fonctions d'études, d'exploitation, de préparation et de réalisation.

  • En études, il mène les études techniques et économiques d'un ouvrage ;
  • En exploitation, il participe à la préparation du chantier. Il en réalise le budget prévisionnel ;
  • En préparation, il choisit les moyens humains, les matériels et les matériaux. Il améliore les conditions techniques et économiques du chantier. Il effectue les démarches administratives, élabore le budget, établit le plan d'hygiène et de sécurité ;
  • En réalisation, il conduit les travaux du chantier jusqu'à leur réception suivant le cahier des charges, contrôle et anime des équipes, assure les relations avec le maître d'oeuvre et les organismes extérieurs.

Il sait tenir compte des impératifs de qualité, de coût, de sécurité.

Le technicien supérieur peut avoir des activités commerciales, comme la recherche de clients. Il peut aussi assurer une fonction de conseil, en particulier auprès des décideurs régionaux.

CAP Carreleur mosaïste

Le carreleur ne se contente pas de poser le carrelage ou la mosaïque, il prépare les supports (sols, murs) : il effectue des petits travaux de maçonnerie, par exemple une chape de ciment sur laquelle coller les carreaux. Au cours de leur formation, les élèves apprennent à lire un plan 2D ou 3D, à le reproduire au sol (traçage), à découper les carreaux et à réaliser les différents types de poses. Ils apprennent également à réaliser les finitions (les joints par exemple).

Le carrelage posé, le titulaire doit savoir vérifier l'alignement, le niveau, la qualité des coupes et l'aspect esthétique. Ils étudient ainsi les revêtements (marbre, terre cuite, faïence, carrelage, ardoise...), les propriétés des matériaux (isolants phoniques et thermiques, de protection à l'eau...).

On note l'étude de réglementations : réglementations énergétiques, sécurité, et accessibilité du cadre bâti. Le BIM (maquette numérique et démarche collaborative de travail) est au programme. Les réalisations du titulaire devront conjuguer des performances techniques (qualités thermiques et acoustiques, résistance à l'usure) et des fonctions esthétiques.

CAP Charpentier bois

Le titulaire de ce diplôme travaille au sein d'entreprises des secteurs de la charpente et de la construction bois. Il intervient en construction, réhabilitation, rénovation ou restauration de bâtiments et de locaux. Selon les chantiers, il travaille de façon autonome ou en équipe.

En atelier, il taille et traite différentes pièces (poutres, bardages, parquets, escaliers…) d'après les relevés et les croquis qu'il a réalisés. Sur le chantier, il assemble les pièces et pose les ouvrages ou remplace les éléments défectueux. Il sait choisir les matériaux adéquats (bois et dérivés), organiser son chantier (préparation des matériels, mise en sécurité, tri des déchets…) et les diverses étapes de son travail. Il est à même d'évaluer et de contrôler la qualité de ses réalisations.

CAP Conducteur d'engins : travaux publics et carrières

Le conducteur est un ouvrier qualifié chargé de conduire tout type d'engins. Il travaille sous la responsabilité d'un chef d'équipe ou de chantier au sein d'une entreprise routière, de canalisations, de terrassement ou de carrières.

Quand il effectue les opérations de terrassement et de nivellement, il manipule des milliers de mètres cubes de terre, pierres, graviers… principalement à la pelle mécanique, qui peut être équipée en rétro pour creuser des tranchées. Il maîtrise l'équilibre du bouteur ou du bulldozer pour déblayer le terrain en poussant la terre grâce à une large lame d'acier.

Le conducteur d'engins sait apprécier les distances et les reliefs. Il connaît parfaitement l'organisation du chantier. Il sait lire, analyser, décoder les plans de terrassement et les documents techniques. Il a du sang-froid, des réflexes et un sens aigu de la sécurité dans la conduite de grosses machines, telles que les chargeurs, les tombereaux sur pneus ou sur chenilles. Il effectue aussi des tâches de mécanique comme les graissages, le contrôle des niveaux, le changement des équipements. Il doit être capable de signaler les anomalies.

CAP Constructeur bois

Le titulaire de ce diplôme travaille au sein d'une entreprise de charpente ou de construction bois. Il intervient lors de la construction ou de la réhabilitation de bâtiments ou de locaux. Selon les chantiers, il travaille de façon autonome ou en équipe.

En atelier, il scie, assemble et traite les différentes pièces des ouvrages (charpentes, poutres, bardages, parquets, escaliers…) d'après les relevés et les croquis qu'il a réalisés. Sur le chantier, il pose les structures et les ossatures et installe les menuiseries et les fermetures extérieures.

Il sait choisir les matériaux (bois ou dérivés), organiser le chantier (préparation des matériels, mise en sécurité du chantier, tri des déchets…) et les diverses étapes de son travail. Par ailleurs, il est à même d'évaluer et de contrôler la qualité de l'ouvrage qu'il a réalisé.

CAP Constructeur de routes

Le titulaire de ce diplôme exerce son activité dans une entreprise de travaux publics effectuant des travaux neufs ou d'entretien et d'amélioration. Il participe à la réalisation de routes, autoroutes, pistes d'aérodrome, parkings. Il intervient une fois le terrassement achevé. Son travail consiste à réaliser le corps de chaussée (couches de base, de liaison, de finition) en utilisant des liants, tel le bitume. Il peut réaliser par ailleurs :

  • les abords de voie paysagers en site urbain (voies piétonnes, bordures, pavages) ;
  • toute autre surface de circulation ou de jeux (courts de tennis par exemple) ;
  • les sols industriels (aires de stockage, quais de chargement…).

Bien que l'industrie routière soit très mécanisée, la qualité de finition de l'ouvrage dépend largement d'un savoir-faire manuel.

CAP Constructeur en béton armé

L'élève acquiert les compétences pour intervenir dans la construction de bâtiments, d'ouvrages de génie civil et d'infrastructures (parkings, silos, routes, aéroport...) et d'ouvrages d'art (stades, ponts, tunnels...).

Il apprend à préparer son intervention (décoder un dossier technique, choisir matériels et matériaux, etc..). Il est formé à réaliser un ouvrage courant, notamment : « implanter » (matérialiser sur le terrain) l'ouvrage à construire, fabriquer et installer un « coffrage » (dispositif qui moule et maintient le béton que l'on coule), préparer et utiliser le béton, faire des contrôles et des essais...

La formation aborde aussi l'intervention à proximité des réseaux, l'utilisation d'un échafaudage. Le titulaire sera aussi compétent pour monter et démonter un « étaiement » (charpente en bois ou en métal qui soutient provisoirement l'ouvrage) et poser un élément préfabriqué en « béton armé » (béton associé à des barres d'acier). On note que le BIM (maquette numérique et démarche collaborative de travail) ainsi que les enjeux énergétiques et environnementaux font partie du programme.

Le titulaire exercera dans les domaines du bâtiment et des travaux publics pour des travaux neufs ou de rénovation ; il pourra aussi intervenir dans la réalisation d'éléments préfabriqués en usine ou sur chantier. A moyen terme il pourra devenir chef d'équipe, créer ou reprendre une entreprise.

Ce CAP remplace à la rentrée 2019 le CAP constructeur en ouvrages d'art et le CAP constructeur en béton armé du bâtiment.

CAP Constructeur en canalisations de travaux publics

Ce CAP forme à la réalisation, la maintenance ou la rénovation des réseaux hydrauliques souterrains (eau potable, eaux usées), mais aussi des canalisations de gaz ou dédiées aux réseaux dits "secs" (électrique, fibre optique...).

L'élève étudie les caractéristiques des sols, des réseaux et des engins et outillage qu'ils utiliseront. Il apprend à repérer les réseaux d'eau mais aussi les conduits pour le passage des câbles électriques ou un réseau de télécommunication (dont la fibre). Les phases du chantier sont abordées : préparation des tranchées, coupe et assemblage des canalisations, puis branchements et raccordements au réseau.

Les exigences réglementaires énergétiques et environnementales sont étudiées. On note que le BIM (maquette numérique et démarche collaborative de travail) est abordé dans la formation. Il exercera son métier dans le domaine des travaux publics : construction et entretien des infrastructures de transport, production de l'énergie (barrages, centrales hydrauliques...), mise à disposition des réseaux (eau potable, gaz, électricité, communications...), aménagements urbains, etc. Il pourra intervenir aussi pour d'autres structures (aéroports, plateformes prétrolières, etc.).

CAP Électricien

Le titulaire de ce CAP intervient en tant qu'électricien dans les domaines du bâtiment, de l'industrie, de l'agriculture, des services et des infrastructures.

Il installe, met en service, entretient et répare des ouvrages électriques et des réseaux de communication. Il intervient, sous la responsabilité d'un chargé de travaux, sur les installations de logements individuels ou collectifs, de bâtiments industriels, d'immeubles de bureaux, de réseaux de distribution d'énergie, etc.

CAP Installateur en froid et conditionnement d'air
CAP Installateur en froid et conditionnement d'air

Le titulaire de ce diplôme est un professionnel chargé de l'installation et de la maintenance d'équipements frigorifiques et de climatisation.

Les connaissances acquises au cours du CAP lui permettent de préparer un chantier (lecture de plans, choix des outillages et des méthodes d'intervention), de mettre en place des équipements (compresseurs, générateurs, évaporateurs, matériels de régulation...), de poser des réseaux hydrauliques, frigorifiques et électriques, de fixer des accessoires (robinetterie, clapets, filtres, électrovannes...), de raccorder des circuits aux différents appareils.

Les enseignements dispensés lui donnent les capacités pour mettre en service une installation (vérification du fonctionnement global de l'installation, réglage des dispositifs de régulation et de sécurité) et en assurer la maintenance (entretien courant - nettoyage, graissage, contrôles...-, réparation ou changement de pièces défectueuses...).

 

 

CAP Maçon

Le titulaire de ce diplôme exerce des activités de maçonnerie dans une entreprise de bâtiment, et principalement dans le domaine du gros œuvre.

Il réalise des éléments d'ouvrage à partir de blocs de béton, briques, poutrelles… réunis par des matériaux de liaison (ciment). Pour des ouvrages en béton armé, il réalise des coffrages en bois, des châssis d'armatures, procède au gâchage manuel ou mécanique, au roulage du béton. Il effectue aussi des enduits divers, plus particulièrement au mortier de ciment. Il maîtrise le maniement des outils à main (truelle, fil à plomb, martelet, niveau à bulle, équerre…) et des outils mécaniques (bétonnière, élévateur, vibrateur électrique ou pneumatique…).

 

Vidéo

CAP Maintenance de Bâtiments de Collectivités

Le titulaire de ce diplôme exerce son activité dans les bâtiments gérés par des collectivités (communes, hôpitaux, entreprises, complexes touristiques…). Il peut intervenir sur :

  • les structures fixes (gros œuvre, second œuvre),
  • les structures mobiles (ouvertures, mobilier),
  • les réseaux et appareillages concernant la plomberie, le chauffage, l'électricité.

Il peut se voir confier des travaux de maintenance préventive : vérification, contrôle, entretien. En cas de dysfonctionnement, il est capable de localiser la panne et d'en évaluer la gravité. Il est à même de procéder aux réparations n'impliquant pas de modification technique, de remplacer un élément défectueux, de transmettre des informations à sa hiérarchie. Il doit tenir à jour les fiches d'entretien.

Ce professionnel connaît les différents matériaux et matériels, les modalités de leur mise en œuvre ou de leur installation, les causes de vieillissement et de panne. Par ailleurs, il maîtrise les techniques de contrôle.

CAP Maintenance des matériels - option B matériels de construction et de manutention
CAP Maintenance des matériels - option B matériels de construction et de manutention

Ce professionnel prépare et organise ses interventions sur les matériels de construction et de manutention. Il assure leur entretien et leur réparation. Il change des éléments, des organes ou des pièces lors de la dépose-repose ou du démontage-remontage de sous-ensembles. Il réalise des mesures simples et des contrôles sur les parties mécaniques, électriques, hydrauliques ou pneumatiques. En fin d'intervention, il sait rendre compte à sa hiérarchie et à son client.

Il peut travailler dans une entreprise de maintenance, de location ou de distribution de matériels agricoles, une entreprise de parcs et jardins, de bâtiment, de travaux publics ou de manutention.

La maintenance préventive des chariots industriels, nacelles, pelleteuses, grues et autres machines constitue le coeur de l'activité du titulaire de l'option matériels de construction et de manutention.

Les diplômés peuvent travailler dans les entreprises de travaux publics ou dans l'industrie.

En métropole, les épreuves de ce CAP peuvent également être organisées au cours du cursus du bac pro Maintenance des matériels option matériels de construction et de manutention préparé en 3 ans.

CAP Menuisier aluminium-verre

Spécialiste de la fabrication et de la pose de fenêtres, vitrines de magasins, vérandas…, le titulaire de ce diplôme travaille en atelier et sur chantier. En atelier, il intervient dans la découpe, l'usinage, le façonnage et l'assemblage de matériaux (aluminium, verre, matériaux de synthèse…).

Sur un chantier, il exerce des fonctions de manutention, d'installation ou de réparation. Il peut également réaliser des aménagements intérieurs : miroirs, pare-douches pour salles de bains…

CAP Menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement

Le titulaire de ce diplôme peut travailler au sein d'une entreprise de menuiserie, d'agencement ou de production de mobilier.

En atelier, il fabrique principalement, à l'unité ou en série, des fenêtres, des volets, des portes, des placards et autres meubles en bois ou en matériaux dérivés, pouvant inclure des composants en verre ou en matériaux de synthèse. Il assure le suivi de la fabrication, le contrôle qualité des produits et la maintenance des machines et outils.

Sur le chantier, le travail se limite à la pose du mobilier. Le menuisier doit cependant organiser et sécuriser son intervention, puis trier et faire évacuer les déchets.

 

Vidéo

CAP Menuisier installateur
CAP Menuisier installateur

Le titulaire de ce diplôme exerce son activité au sein d'une entreprise de menuiserie ou d'agencement.

Il fabrique les pièces d'adaptation et d'ajustement des menuiseries (portes, fenêtres, volets, placards, escaliers…) et du mobilier, et les installe. Il réalise également des travaux d'isolation et d'étanchéité en atelier, pour la découpe et l'assemblage des ouvrages, ou sur chantier, pour leur mise en place.

Il connaît les différents matériaux (bois, matériaux dérivés, matériaux associés comme l'aluminium, les mousses…), les principales techniques d'usinage du bois et les étapes de fabrication. Sur le chantier, il sait adapter la pose aux contraintes de structure, d'étanchéité et de confort. Par ailleurs, il doit organiser et sécuriser son intervention et veiller au tri et à l'évacuation des déchets.

CAP Métiers du plâtre et de l'isolation

Le titulaire doit être capable de contribuer à l'aménagement intérieur des bâtiments (plafonds, cloisons de séparation, gaines techniques...) par des ouvrages alliant des performances thermiques, acoustiques, à la finition et à la décoration.

L'élève acquiert ainsi les compétences en plâtrerie "sèche" : réaliser des plaques de plâtres, des cloisons, des plafonds, des carreaux de terre cuite, etc.

Viennent ensuite l'apprentissage des joints et finitions. Il est formé à la plâtrerie traditionnelle : briques et réalisation d'enduits en plâtre, projeté et décoratif. Il est formé à la réalisation d'isolations acoustiques et thermiques. On note que le BIM (maquette numérique et démarche collaborative de travail) est abordé ainsi que les enjeux énergétiques et environnementaux.

CAP Monteur en installations sanitaires

Le titulaire de ce diplôme exerce des activités de plomberie (intervention sur des compteurs d'eau, installation de salles de bains, de piscines…) dans une grande entreprise ou chez un artisan.

Dans les immeubles d'habitation, industriels ou commerciaux, il effectue des opérations de raccordement de canalisations du réseau d'eau à différents appareils sanitaires, systèmes industriels, installations privées… Il peut également réaliser des travaux de remise en état (réparation de robinets, résolution de problèmes de fuite d'eau, remplacement d'appareils…) liés à l'usure normale ou à la vétusté des installations.

CAP Monteur en installations thermiques

Le titulaire de ce diplôme est un professionnel qualifié chargé de l'installation, de l'entretien et de la réparation des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation pour maisons individuelles, immeubles, commerces, bâtiments industriels ou bâtiments publics. 

Les connaissances acquises au cours du CAP lui permettent de mettre en place des équipements (chaudières, radiateurs, générateurs, panneaux solaires…), de réaliser et de poser des réseaux de canalisations (découpe, cintrage, soudage, etc.), d'installer et de brancher des matériels électriques et de régulation. Les enseignements dispensés lui donnent les capacités pour gérer la maintenance de l'ensemble (changement d'une pièce, entretien courant et rénovation) et pour informer les utilisateurs (présentation de l'installation et des consignes d'exploitation).

La formation permet d'acquérir une bonne autonomie professionnelle : lecture de plans, choix d'outillages, organisation du poste de travail, etc. Elle met aussi l'accent sur les règles de sécurité, le travail en équipe, la résolution méthodique des problèmes rencontrés.

La poursuite d'études est possible dans la filière du génie énergétique (équipement technique et énergie, fluides énergie environnement.

CAP Peinture Applicateur et Revêtements

L'élève devra être capable de mettre en oeuvre des produits de préparation et de finition (peintures, revêtements de murs, plafond et sols...) à l'intérieur des bâtiments souvent occupés, et des produits de traitement, de préparation et de finition à l'extérieur (façades, balcons, rambardes, etc.). Il apprend à préparer le chantier (décapage, ponçage...), à réaliser les travaux préparatoires sur les murs, plafonds, boiseries ou ouvrages métalliques (reboucher des fissures, etc.).

La formation porte sur la réalisation des travaux de peinture et de travaux de façade, la pose de revêtements muraux et au sol et l'application des produits de finition. L'élève acquiert des connaissances sur les supports (béton, bois, ancien revêtement, etc.). Les matériaux utilisés sont étudiés, notamment les produits de peinture (peinture, vernis, enduits, colles...), les revêtements muraux à coller (papiers peints, vinyles...), les revêtements de sols souples (PVC, linoléum...). L'aspect esthétique et les couleurs (tons, associations de couleurs...) font partie du programme.

On note que le BIM (maquette numérique et démarche collaborative de travail) est abordé ainsi que les enjeux énergétiques et environnementaux.  

Le CAP peintre applicateur de revêtements remplace à la rentrée 2019 le CAP peintre-applicateur de revêtements et supprime le CAP solier moquettiste (dernière session d'examen en 2020).

 

Vidéo

CAP Serrurier métallier

Les ouvrages de métallerie sont présents en serrurerie, construction ou menuiserie métalliques, agencement, ferronnerie (serrures, blindage, balcons, rampes, escaliers, vérandas…).

En atelier, le métallier assure la fabrication d'un ouvrage ou d'une de ses parties. Il analyse les dessins et la gamme de fabrication, choisit les moyens à mettre en œuvre, positionne la matière première, installe les outils, conduit l'usinage, réalise le montage-assemblage… Sur chantier, il participe à la pose de l'ouvrage.

Sa formation lui permet d'intervenir sur des produits de formes différentes (plats, profilés…) et des matériaux aussi divers que l'acier, les alliages d'aluminium ou de cuivre.

CBIM (Licence Pro parcours Coordinateur Building Information Modeling)

Présentation de la formation

Le BIM (Building Information Modeling) est un processus collaboratif par lequel les intervenants (architecte, entreprise, bureaux d’études…) communiquent autour d’une maquette numérique modélisant l’ouvrage (généralement un bâtiment).
Le BIM assure non seulement la maîtrise de l’acte de construire mais aussi le suivi de l’ouvrage tout au long de sa vie. Il se met progressivement en place en France comme dans le reste du monde et devient obligatoire pour de nombreux projets.
La licence CBIM vise à former des techniciens qui seront en mesure de s’intégrer dans un processus BIM et qui permettront ainsi à l’entreprise de répondre aux projets BIM.

Compétences acquises

Les principales compétences des diplomes de cette Licence Pro BIM sont:

  • Avoir des connaissances du BIM et de son enjeu dans la construction.
  • Savoir lire, produire, enrichir, modifier et échanger des maquettes numériques.
  • Avoir le sens du travail collaboratif et pouvoir dialoguer efficacement et échanger des informations avec tous les acteur de la construction. 

Formation

  • Bac + 2

La licence CBIM peut être effectuée : formation temps plein (stage de 16 semaines en fin de formation) au formation en alternance (apprentissage ou contrat de professionnalisation de 32 semaines en entreprise).

Les filières de recrutement sont les suivantes :
  •  DUT génie civil
  • BTS du bâtiment : BTS Bâtiment, BTS Enveloppe du bâtiment, BTS Etudes et économie de la construction, BTS Fluides énergies, BTS systèmes constructifs bois et habitat…
  • BTS MGTMN (géomètre-topographe)…
CIGC (Licence Pro parcours Conception des Installation de Génie Climatique)

Présentation de la formation 

Licence professionnelle mention Métiers du BTP : performance énergétique et environnementale des bâtiments, parcours Conception des Installations de Génie Climatique (CIGC).

Formation de personnels de niveau 2 capables d'assurer les fonctions d'assistant ingénieur, chargé d'affaires, responsable "fluides et énergies", consultant "énergie et environnement", conducteur de travaux en Bureaux d'études, Entreprises de Génie Climatique, Collectivités Territoriales, Sociétés de services, Fournisseurs. Ils devront être capable de concevoir, expertiser des installations en termes de choix de systèmes de production de distribution d'économie d'énergie conformément aux réglementations actuelles et aux attentes technico-économique d'un maître d'ouvrage.
 

Savoir-faire et compétences

  • Tracer et dimensionner les réseaux de fluide
  • Appliquer les réglementations
  • Contrôler et suivre les installations
  • Concevoir une installation et dimensionner des équipements performants

Formations

  • Bac + 2
  • BTS Fluides Energies Domotique
  • IUT Génie Civil Construction Durable
  • IUT Génie Thermique et Energie
  • L2 : SPI, Mécanique/Physique

Débouchés professionnels

  • Technicien chargé d’études en bureau d’études ou entreprise du Génie Climatique
  • Chargé d’affaires
  • Consultant "Energie, Environnement" en libéral, collectivité ou société de service
  • Chargé de mission en bureau de contrôle
  • Responsable "Fluides et Energies"
  • Conducteur de travaux en entreprise de Génie Climatique
  • Technico-commercial chez un fabricant

Secteurs d'activité

  • Bâtiment construction
  • Commerce distribution
  • Energie (énergies renouvelables, industries extractives)
  • Robotique, industrie électronique & électrique, instrumentation
Diplôme Universitaire de Technologie (D.U.T)
Diplôme Universitaire de Technologie (D.U.T)

Le diplôme universitaire de technologie est une formation professionnalisée en deux ans accessible après le baccalauréat ou équivalent.

Quelles voies de formation?

Après un baccalauréat ou équivalent, ou après validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels, les études peuvent se réaliser :

  • en formation initiale à temps plein sur une durée fixée à 4 semestres,
  • en apprentissage,
  • en formation continue.

Que faire après un D.T.U

  • Entrer dans le monde du travail

Le D.U.T. prépare aux fonctions d'encadrement technique et professionnel dans certains secteurs de la production, de la recherche appliquée et des services.

  • Poursuivre des études

La poursuite d'études après un D.U.T. n'est pas automatique, elle est soumise à une sélection (étude du dossier, examen, entretien). Différents cursus sont envisageables :

  • admission dans certaines écoles d'ingénieurs, après un concours spécial ou un entretien et/ou un examen du dossier ;
  • accueil en licence ;
  • accueil en licence professionnelle dans un domaine de formation compatible avec celui du diplôme obtenu.

Diplôme

Le D.U.T est un diplôme national. Il a la même valeur quel que soit le lieu de préparation. Il sanctionne une formation générale et technologique dans un domaine professionnel et confère le grade de licence.

 

DUT Génie Civil - Construction Durable (GCCD)

Objectifs

Le DUT Génie Civil - Construction Durable a pour objectif de former en quatre semestres des technicien·ne·s supérieurs doté·e·s de fortes compétences technologiques, mais également familiers des aspects non technologiques de la profession, comme la gestion de projets. Ils sont destinés à exercer indifféremment au niveau de la maîtrise d’ouvrage (programmation des travaux), de la maîtrise d’oeuvre (bureaux d’études) ou des travaux (entreprises de construction). Leurs compétences couvrent l’ensemble des techniques de construction, des fondations aux structures jusqu’aux équipements techniques, de la stabilité des constructions aux questions de confort thermique, acoustique et visuel, du choix des matériaux à la définition des techniques de construction, du terrassement aux aménagements routiers ou aux ouvrages d’art.

Poursuite d'études

Si le DUT prépare directement à l'insertion professionnelle, mais la majorité des diplômé·e·s du DUT génie civil-construction durable continuent leurs études.

  •  Conducteur·trice travaux
  • Assistant·e maître d’oeuvre
  •  Technicien·ne de bureau d’études et méthodes

Débouchés professionnels

Après un DUT génie civil-construction durable, les diplômés peuvent poursuivre en :

  • Licence mention génie civil,
  • Licence professionnelle métiers du bâtiment et travaux publics
  • Classe préparatoire ATS génie civil en un an,
  • En écoles d'ingénieurs dans les spécialités bâtiment et travaux publics (génie civil) notamment.
ENSA (Ecole Nationale Supérieure d'Architecture)

Les études en architecture durent cinq ans et se déroulent dans l'une des vingt Écoles nationales supérieures d'architecture (ENSA), placées actuellement sous la tutelle du ministère de la Culture. 22 écoles sont reconnues par l’État et l’Ordre des architectes : les Ensa (Écoles nationales supérieures d’architecture), une école privée l’ESA (École spéciale d’architecture) à Paris, et une école d’ingénieurs publique, l’INSA (Institut national des sciences appliquées) à Strasbourg. Compter au minimum 5 années d’études après le bac, pour se former au métier d’architecte.

  • les Ensa (Écoles nationales supérieures d'architecture) forment plus de 90% des futurs architectes.
  • Les candidatures passent par la plateforme Parcoursup.
  • L'admission se fait sur examen du dossier, complété par un entretien et éventuellement par des tests.
  • Les bacheliers généraux sont les plus nombreux parmi les étudiants, mais les écoles accueillent aussi des titulaires des bacs STI2D et STD2A, et des bacheliers professionnels dans une spécialité du domaine du bâtiment.

Vers le diplome d'Etat d'architecte

  • Deux cycles d'études conduisent au DEA (diplôme d'État d'architecte).
  • Le 1er cycle dure 3 ans et débouche sur un DEEA (diplôme d'études en architecture) de niveau bac+3 (au grade de licence).
  • Le 2e cycle en 2 ans prépare au DEA de niveau bac+5 (au grade de master).

Doubles diplomes et diplome propres

Certaines Ensa délivrent des DPEA (diplômes propres aux écoles d'architecture) dans différentes spécialités : architecture navaledesign... En 1 ou 2 ans, la plupart de ces formations sont ouvertes aux titulaires du DEA (bac+5), et pour certaines, aux titulaires du DEEA (bac+3).

Certaines Ensa proposent un double cursus, en partenariat avec des écoles d'ingénieurs, menant à un double-diplôme architecte et ingénieur. L'organisation du bi-cursus varie selon les écoles, mais souvent la formation dure 7 ans. À la clé, une double compétence recherchée. L'accès aux bi-cursus est en tous les cas sélectif.

Partenariats entre écoles d'architecture et écoles d'ingénieurs

  • Les Ensa proposant un bi-cursus sont : Marseille, Toulouse, Nantes, Paris-La Villette, Paris-Belleville, Marne-la-Vallée, Lyon et Rennes.
  • Les écoles d'ingénieurs proposant un bi-cursus sont : CNAM, École des Ponts ParisTech, EIVP Paris, ENTPE Lyon, ESTP Paris, Écoles centrales de Lyon et Nantes, INSA Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse, Polytech Clermont-Ferrand et Marseille.

Les formation post-diplome d'architecte

Huit ENSA proposent un 3e cycle d'études menant au Doctorat en architecture (en 3 ans). Ce diplôme est accessible avec un master recherche (à suivre et à valider en parallèle du DEA).

Les diplômés d'un DEA peuvent poursuivre leurs études en DSA (diplôme de spécialisation et d'approfondissement) en architecture, en 1 ou 2 ans : en projet urbain ou risques majeurs, entre autres spécialités. Un DSA architecture et patrimoine est proposé à l'Ensa Paris-Belleville et dans une autre école, l'École de Chaillot.

Pour exercer en libéral, les architectes doivent obligatoirement passer une HMONP (habilitation à l’exercice de la maîtrise d’œuvre en son nom propre). Elle se prépare en 1 an, de préférence après quelques années d’expérience au sein d’une agence.

 

INSA (Institut National des Sciences Appliquées)

Pourquoi aller à l'INSA?

Comment entrer dans l'INSA ?

Niveau requis :

  • 1re année > Baccalauréat scientifique ou équivalent.
  • 2ème année > 1ère année de licence ou de CPGE (60 crédits ECTS validés).
  • 3ème année > niveau minimum Bac+2 : DUT, CPGE, BTS, L2 ou équivalent reconnu (120 crédits ECTS), L3.

Un ingénieur INSA, c'est quoi?

L’ingénieur INSA est un professionnel conscient de son impact sur la société dans laquelle il évolue. Il possède un bagage scientifique d’excellence, une connaissance de la technologie de pointe, un sens des valeurs acquis durant son parcours, une ouverture sur le monde qui lui permet de parler plusieurs langages, une pratique du terrain qui lui confère une grande adaptabilité dans un monde en perpétuel mouvement. Sa formation repose sur un modèle qui se préoccupe de la diversité sous tous les angles, sociale, culturelle, du genre et du handicap. Autant de différences qui sont sources de richesses et d’innovations.

Quels sont les métiers après une lNSA?

Les principaux métiers ciblés sont les suivants :
  • Data Scientist.
  • Data Engineer.
  • Data Manager.
  • Data Analyst.
  • Architecte Big Data.
  • Ingénieur Big Data.
  • Consultant Business Intelligence (informatique décisionnelle)
  • Responsable du contrôle qualité.
 
IRR (License Pro parcours Infrastructure Routières et Réseaux)
IRR (License Pro parcours Infrastructure Routières et Réseaux)

Présentation de la formation

Licence professionnelle mention Métiers du BTP : travaux publics, parcours Infrastructures Routières et Réseaux (IRR).

Formation de personnels de niveau 2 capables d'assurer l'ensemble des fonctions de réalisation et de conception d'un projet dans les secteurs des routes et des réseaux : gestion de chantier, planification, connaissance des marchés d'études, prise en compte de la notion de développement durable.
 

Compétences 

  • Acquérir les bases utiles en travaux publics
  • Comprendre et maitriser les terrains : Géologie-Géotechnique-Topographie
  • Mettre en place les Techniques routières et les réseaux

Débouchés professionnels

  • Conduite de chantier dans une entreprise de travaux publics.
  • Dessinateur projeteur en bureaux d’études routiers et VRD.
  • Responsable laboratoire de contrôle des matériaux et/ou géomateriaux.
  • Technicien supérieur dans les collectivités territoriales.
  • Maitriser son environnement professionnel : Techniques, Méthodes et outils de gestion
  • Appliquer en autonomie les compétences acquises dans les différents modules à travers des projets concrets
  • Mettre en application l'ensemble des compétences développées dans les enseignements et les projets tuteurés

Formations 

  • Bac + 2
  • DUT : Génie Civil
  • BTS : Travaux Publics - Géomètre Topographe
  • L2 : Sciences pour l’ingénieur
  • Formation continue
LP GGAT (Licence Pro parcours Génie Géomatique pour l'Aménagement du Territoire)

Présentation de la formation

La licence Géographe et aménagement offre une formation généraliste aux étudiants qui se destinent aux métiers en lien avec les territoires (aménagement, développement, urbanisme, gestion environnementale, cartographie, etc.) ou aux métiers de l’enseignement, de la recherche ou de la fonction publique territoriale. Orientée sur les problématiques d’organisation de l’espace, de rapports entre sociétés et environnement et d’aménagement des territoires, la formation vise aussi à doter les étudiants d’une capacité critique, à leur offrir une ouverture culturelle, linguistique et internationale, ainsi qu’une expérience du monde du travail (interventions de professionnels, ateliers, stages).

Les objectifs de la licence Géographie et aménagement sont :

Connaissances et compétences disciplinaires :

  • Connaître les principaux modèles, théories et concepts de la géographie.
  • Maîtriser la notion d’échelle : raisonner à différentes échelles spatiales et temporelles.
  • Identifier la diversité des enjeux du monde contemporain.
  • Analyser les modes d’occupation des territoires relevant des grandes aires géoculturelles.
  • Connaître l’histoire, les politiques et les acteurs de l'aménagement des territoires.
  • Connaître les grands principes de fonctionnement des milieux naturels, de l’interaction environnement/société et identifier les grands enjeux environnementaux.
  • Maîtriser et mobiliser les outils de la géographie : commentaire de documents géographiques, collecte de données de terrain, enquêtes, traitement de données statistiques, cartographie et systèmes d’informations géographiques.

 Connaissances et compétences de la mineure Métiers de l’aménagement des territoires et de l’environnement :

  • Acquérir des connaissances approfondies sur les enjeux, acteurs et politiques actuels du développement territorial et de la gestion environnementale.
  • Comprendre les logiques d’interactions sociétés-milieux et leurs résultantes en termes d’aménagement, d’impacts, de risques et de gestion des milieux.
  • Connaître les éléments liés à la conception, la planification et la programmation d’une action d’aménagement.
  • Maîtriser les savoirs pratiques de base en aménagement des territoires et en gestion environnementale : aspects réglementaires, procédures, documents.
  • Maîtriser les méthodes et outils de diagnostics territoriaux et environnementaux.
  • Participer à la définition et à la réalisation d’un aménagement ou d’un projet territorial.

Admission

Pré-requis: 

  • Bac + 2

Formation(s) requises(s)

  • DUT Génie biologique,
  • Génie civil,
  • Génie des télécommunications et des réseaux, Hygiène - Sécurité - Environnement, Informatique, Statistiques et traitement informatique des données.
  • BTS géomètre topographe, agricole, forestier, bâtiment-travaux publics, gestion de l'eau, aménagement de l'espace, transport, tourisme, industries graphiques, informatique, physique, biologie, sciences de la terre.
  • L2 ou équivalent en informatique, SVT, économie, géographie.
MC Maintenance des Équipements Thermique individuels
MC Maintenance des Équipements Thermique individuels

Le titulaire de cette Mention Complémentaire est un professionnel chargé de la mise en service et de la maintenance préventive et corrective des installations et des appareils de production de chaleur, dans les secteurs des équipements thermiques, domestiques et petits bâtiments fonctionnels.

Les connaissances acquises au cours de la formation lui permettent d'installer, entretenir et réparer, chez l'utilisateur ou en atelier, des appareils de chauffage et de production d'eau chaude. Les enseignements suivis lui donnent les capacités pour gérer des stocks, établir des diagnostics, rédiger des devis, conseiller des clients.

À l'issue de la formation, le diplômé exerce son activité dans une entreprise d'exploitation et de maintenance d'installations thermiques, de distribution d'énergie ou de chauffage. Il peut aussi travailler au sein du service après-vente d'un constructeur ou d'un distributeur de matériels thermiques.

MC Plaquiste
MC Plaquiste

Le titulaire de cette Mention Complémentaire monte des éléments préfabriqués comme le Placoplâtre. Il intervient directement après l'achèvement du gros œuvre. Il prépare les emplacements de gaines et autres réservations, et effectue de petits travaux de menuiserie. À partir des données techniques, il met en place des produits d'isolation thermique, acoustique et de protection au feu.

MC Technicien d'énergies renouvelables - option A énergie électrique
MC Technicien d'énergies renouvelables - option A énergie électrique

Le titulaire de ce diplôme est un électricien ou un climaticien spécialisé dans la mise en oeuvre d'équipements fonctionnant avec des énergies renouvelables et permettant d'améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments. Les énergies renouvelables principalement concernées sont : le solaire photovoltaïque, l'énergie éolienne, le transfert d'énergie...

Le titulaire de cette MC intervient dans l'installation, la mise en service et la maintenance d'équipements et/ou d'installations. Les connaissances acquises au cours de la formation lui permettent d'identifier les besoins des clients, de vérifier les faisabilités d'installations prédimensionnées par des bureaux d'étude, de répartir les activités au sein d'une petite équipe et d'assurer l'interface avec les autres corps d'état. Les enseignements suivis lui donnent les capacités pour installer des équipements, raccorder des installations à des réseaux, faire des réglages, mettre en service des installations, présenter le fonctionnement et l'utilisation des installations aux clients, assurer la maintenance préventive et correctrice des installations.

Le diplômé est susceptible d'être employé par des entreprises du domaine du génie électrique, climatique... Il occupe des postes d'installateur, de monteur, de climaticien, de chauffagiste, d'électricien, d'énergéticien. Son degré d'autonomie peut être différent selon la taille, l'organisation des entreprises, la nature et la complexité des équipements installés.

MC Technicien en énergies renouvelables - option B énergie thermique
MC Technicien en énergies renouvelables - option B énergie thermique

Le titulaire de ce diplôme est un électricien ou un climaticien spécialisé dans la mise en œuvre d'équipements fonctionnant avec des énergies renouvelables et permettant d'améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments. Les énergies renouvelables principalement concernées sont : le solaire thermique, la biomasse (notamment le bois énergie), le transfert d'énergie…

Le titulaire de cette MC intervient dans l'installation, la mise en service et la maintenance d'équipements et/ou d'installations. Les connaissances acquises au cours de la formation lui permettent d'identifier les besoins des clients, de vérifier les faisabilités d'installations pré-dimensionnées par des bureaux d'étude, de répartir les activités au sein d'une petite équipe et d'assurer l'interface avec les autres corps d'état. Les enseignements suivis lui donnent les capacités pour installer des équipements, raccorder des installations à des réseaux, faire des réglages, mettre en service des installations, présenter le fonctionnement et l'utilisation des installations aux clients, assurer la maintenance préventive et correctrice des installations.

Le diplômé peut être employé par des entreprises du domaine du génie électrique, du génie climatique… Il occupe des postes d'installateur, de monteur, de climaticien, de chauffagiste, d'électricien, d'énergéticien. Son degré d'autonomie peut être différent selon la taille, l'organisation des entreprises, la nature et la complexité des équipements installés.

MC Technicien en soudage

En atelier et/ou sur chantier, en France et /ou à l'international, le titulaire de la mention complémentaire "technicien(ne) en soudage" réalise en autonomie des soudures. Son intervention est manuelle où il utilise des machines à commande numérique voire des robots.

Ses activités consistent à préparer les éléments à souder, à mettre en place les éléments de protection, à procéder au soudage, à maintenir les équipements liés au soudage. Il ou elle utilise l'outil informatique pour calculer les paramètres de soudage. Il ou elle connait les paramètres qui ont une incidence sur la qualité. Il ou elle connait les actions de contrôle, les actions correctives. Avec de l'expérience, il ou elle peut évoluer vers des fonctions de chef d'équipe, chef d'atelier, chef de chantier. Il ou elle travaille dans tous types d'entreprises artisanales, industrielles (PME, grandes entreprises).

Les débouchés se trouvent dans les secteurs du bâtiment et des travaux publics, de la construction aéronautique et spatial, ferroviaire, navale et maritime, de l'industrie sidérurgique, nucléaire et énergétique, pétrolière...

MC Zinguerie
MC Zinguerie

Le titulaire de cette Mention Complémentaire peut travailler en atelier ou sur chantier. Il est capable de réaliser tous ouvrages de zinguerie et d'assurer leur maintenance ou leur entretien en tenant compte des impératifs de qualité, de temps et de sécurité. La qualification de ce diplômé s'applique aux ouvrages de protection contre les eaux de pluie et aux ouvrages de collecte et d'évacuation de ces eaux, en dehors des travaux de couverture proprement dite.

REH (Licence Pro parcours Rénovation Energétique de l'Habitat)

Présentation de la formation

Licence professionnelle mention Métiers du BTP : performance énergétique et environnementale des bâtiments, parcours Rénovation Energétique de l'Habitat (REH).

Formation de techniciens chef de projet rénovation énergétique. Cette fonction comprend l'approche globale d'un bâtiment à rénover, le conseil, la prescription des solutions les plus adaptées, la réalisation des travaux, le contrôle de la performance et la maintenance.

Avec une bonne connaissance du bâti ancien et des techniques de construction utilisées, ce meneur d'équipes prend des initiatives, aime analyser, optimiser, organiser, gérer et contrôler et dispose du goût des responsabilités.
Véritable coordinateur des corps d'état intervenant dans une opération de rénovation énergétique, il est aussi l'interlocuteur privilégié du client en amont et en aval des travaux.

Formations

  • Bac + 2
  • DUT : Génie Civil
  •  BTS : BTS Fluides-Energétiques-Domotique (Option A : Génie climatique et  fluidique , Option C : Domotique et bâtiments communicants),
  • BTS Bâtiment,
  • BTS Economie de la Construction,
  • BTS Enveloppe du Bâtiment.
  • L2 : Sciences et technologies /Mécanique / Génie Civil

Compétences

  • Notions de base en construction, acoustique et thermique.
  • Développer les connaissances en rénovation énergétique de l'habitat.
  • Apporter les connaissances théoriques et techniques en vue, dans un premier temps, d’établir une évaluation des équipements, de l’enveloppe et de l’aménagement existant et, dans un second temps, de prescrire et optimiser des solutions techniques et matériaux adaptés à la construction et à la rénovation d’un bâtiment.
  • Organisation d’une opération de rénovation énergétique tout en tenant compte des contraintes environnementales, à savoir : la planification, la préparation, la réalisation et le contrôle ainsi que l’analyse économique. Ces étapes sont essentielles à la réussite de l’opération.
  • Aborder l’environnement/le cadre réglementaire et juridique d’une opération de rénovation énergétique afin d’adapter la solution à l’environnement et aux besoins du client et mettre en place une stratégie commerciale.
  • Mise en pratique d’une démarche complète d’amélioration de l’efficacité énergétique, du métré au chiffrage de solutions techniques et financières.
  • (Re)découvrir le monde du travail et les activités en relation avec la rénovation énergétique de l’habitat.

Débouchés professionnels

  • Technicien chef de projet rénovation énergétique
  • Chargé d'affaires rénovation énergétique
  • Coordinateur de travaux rénovation énergétique.

Secteurs d'activité

  • Bâtiment construction
  • Commerce distribution
  • Energie (énergies renouvelables, industries extractives)
Liste des formations
Bac pro Aménagement et finition du bâtiment
Bac pro Aménagement et finition du bâtiment
Formations
Bac pro Interventions sur le patrimoine bâti - option charpente
Bac pro Interventions sur le patrimoine bâti - option charpente
Formations
Bac pro Interventions sur le patrimoine bâti - option maçonnerie
Bac pro Interventions sur le patrimoine bâti - option maçonnerie
Formations
Bac pro Maintenance des matériels - option B matériels de construction etd e manutention
Bac pro Maintenance des matériels - option B matériels de construction etd e manutention
Formations
Bac pro MELEC
Bac pro MELEC
Formations
Bac pro Menuiserie aluminium-verre
Bac pro Menuiserie aluminium-verre
Formations
Bac pro Ouvrages du bâtiment : métallurgie
Bac pro Ouvrages du bâtiment : métallurgie
Formations
Bac pro Technicien constructeur bois
Bac pro Technicien constructeur bois
Formations
Bac pro Technicien d'études du bâtiment - option assistant architecte
Bac pro Technicien d'études du bâtiment - option assistant architecte
Formations
Bac pro Technicien d'études du bâtiment - option études et économie
Bac pro Technicien d'études du bâtiment - option études et économie
Formations
Bac pro Technicien d'études du bâtiment - Organisation et réalisation gros oeuvre
Bac pro Technicien d'études du bâtiment - Organisation et réalisation gros oeuvre
Formations
Bac pro Technicien du froid et du conditionnement d'air
Bac pro Technicien du froid et du conditionnement d'air
Formations
Bac pro Technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques
Bac pro Technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques
Formations
BAC Pro Technicien Etudes du Batiment Option Assistant d'Architecte
BAC Pro Technicien Etudes du Batiment Option Assistant d'Architecte
Formations
Bac pro Technicien Géomètre Topographe
Bac pro Technicien Géomètre Topographe
Formations
Bac pro Technicien menuisier-agenceur
Bac pro Technicien menuisier-agenceur
Formations
Bac Pro TMSEC Technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques
Bac Pro TMSEC Technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques
Formations
Bac pro Travaux Publics
Bac pro Travaux Publics
Formations
BP Charpentier
BP Charpentier
Formations
BP Électricien (IEE)
BP Électricien (IEE)
Formations
BP Maçon
BP Maçon
Formations
BP Menuisier
BP Menuisier
Formations
BP Métiers du plâtre et de l'isolation
BP Métiers du plâtre et de l'isolation
Formations
BP Monteur en installations du génie climatique
BP Monteur en installations du génie climatique
Formations
BTS Aménagement
BTS Aménagement
Formations
BTS Bâtiment
BTS Bâtiment
Formations
BTS Constructions Métalliques
BTS Constructions Métalliques
Formations
BTS Électrotechnique
BTS Électrotechnique
Formations
BTS Enveloppe du bâtiment : façade étanchéité
BTS Enveloppe du bâtiment : façade étanchéité
Formations
BTS Études et Économie de la Construction
BTS Études et Économie de la Construction
Formations
BTS Fluide Environnement Domotique - option A génie climatique et fluidique
BTS Fluide Environnement Domotique - option A génie climatique et fluidique
Formations
BTS Fluides, énergies, domotique - option B froid et conditionnement d'air
BTS Fluides, énergies, domotique - option B froid et conditionnement d'air
Formations
BTS Fluides, énergies, domotique - option C domotique et bâtiments communicants
BTS Fluides, énergies, domotique - option C domotique et bâtiments communicants
Formations
BTS Maintenance de Matériels de construction et de manutention
BTS Maintenance de Matériels de construction et de manutention
Formations
BTS Métiers du Géomètre Topographe et de la modélisation numérique
BTS Métiers du Géomètre Topographe et de la modélisation numérique
Formations
BTS Systèmes Constructifs bois et habitat
BTS Systèmes Constructifs bois et habitat
Formations
BTS Travaux Publics
BTS Travaux Publics
Formations
CAP Carreleur mosaïste
CAP Carreleur mosaïste
Formations
CAP Charpentier bois
CAP Charpentier bois
Formations
CAP Conducteur d'engins : travaux publics et carrières
CAP Conducteur d'engins : travaux publics et carrières
Formations
CAP Constructeur bois
CAP Constructeur bois
Formations
CAP Constructeur de routes
CAP Constructeur de routes
Formations
CAP Constructeur en béton armé
CAP Constructeur en béton armé
Formations
CAP Constructeur en canalisations de travaux publics
CAP Constructeur en canalisations de travaux publics
Formations
CAP Électricien
CAP Électricien
Formations
CAP Installateur en froid et conditionnement d'air
CAP Installateur en froid et conditionnement d'air
Formations
CAP Maçon
CAP Maçon
Formations
CAP Maintenance de Bâtiments de Collectivités
CAP Maintenance de Bâtiments de Collectivités
Formations
CAP Maintenance des matériels - option B matériels de construction et de manutention
CAP Maintenance des matériels - option B matériels de construction et de manutention
Formations
CAP Menuisier aluminium-verre
CAP Menuisier aluminium-verre
Formations
CAP Menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement
CAP Menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement
Formations
CAP Menuisier installateur
CAP Menuisier installateur
Formations
CAP Métiers du plâtre et de l'isolation
CAP Métiers du plâtre et de l'isolation
Formations
CAP Monteur en installations sanitaires
CAP Monteur en installations sanitaires
Formations
CAP Monteur en installations thermiques
CAP Monteur en installations thermiques
Formations
CAP Peinture Applicateur et Revêtements
CAP Peinture Applicateur et Revêtements
Formations
CAP Serrurier métallier
CAP Serrurier métallier
Formations
CBIM (Licence Pro parcours Coordinateur Building Information Modeling)
CBIM (Licence Pro parcours Coordinateur Building Information Modeling)
Formations
CIGC (Licence Pro parcours Conception des Installation de Génie Climatique)
CIGC (Licence Pro parcours Conception des Installation de Génie Climatique)
Formations
Diplôme Universitaire de Technologie (D.U.T)
Diplôme Universitaire de Technologie (D.U.T)
Formations
DUT Génie Civil - Construction Durable (GCCD)
DUT Génie Civil - Construction Durable (GCCD)
Formations
ENSA (Ecole Nationale Supérieure d'Architecture)
ENSA (Ecole Nationale Supérieure d'Architecture)
Formations
INSA (Institut National des Sciences Appliquées)
INSA (Institut National des Sciences Appliquées)
Formations
IRR (License Pro parcours Infrastructure Routières et Réseaux)
IRR (License Pro parcours Infrastructure Routières et Réseaux)
Formations
LP GGAT (Licence Pro parcours Génie Géomatique pour l'Aménagement du Territoire)
LP GGAT (Licence Pro parcours Génie Géomatique pour l'Aménagement du Territoire)
Formations
MC Maintenance des Équipements Thermique individuels
MC Maintenance des Équipements Thermique individuels
Formations
MC Plaquiste
MC Plaquiste
Formations
MC Technicien d'énergies renouvelables - option A énergie électrique
MC Technicien d'énergies renouvelables - option A énergie électrique
Formations
MC Technicien en énergies renouvelables - option B énergie thermique
MC Technicien en énergies renouvelables - option B énergie thermique
Formations
MC Technicien en soudage
MC Technicien en soudage
Formations
MC Zinguerie
MC Zinguerie
Formations
REH (Licence Pro parcours Rénovation Energétique de l'Habitat)
REH (Licence Pro parcours Rénovation Energétique de l'Habitat)
Formations